Data Analyst : L’essentiel

23/1/2023

Vous avez certainement un Data Analyst dans votre entourage. Entre l’ingénieur informatique et le businessman, il peut travailler avec tous les départements, depuis les finances aux ressources humaines, en passant par le contrôle qualité… mais quel est son rôle au juste ? Poursuivez votre lecture pour enfin comprendre ce métier. 

Qu’est-ce qu’un Analyst ?

Une petite mise au point pour commencer

Pour comprendre ce qu’est un Data Analyst, il faut d’abord savoir ce qu’est un Analyst tout court. Première bonne nouvelle, ce mot est tout à fait transparent. Un Analyst, ou Analyste en français, est prisé pour… ses talents d’analyse. 

Les analystes occupent un poste stratégique

Le poste d’analyste a été conçu pour répondre aux problématiques stratégiques d’une entreprise. En effet, il est celui qui fournit aux équipes dirigeantes différents rapports qui les aideront à la prise de décision. Par exemple, à propos des tendances du marché, des ventes de l’entreprise, etc. 

Concrètement, que font les analystes ? 

Les analystes savent faire parler les données. Ils sont là pour leur donner une signification et une visualisation intelligible de manière à pouvoir appréhender, depuis un bureau, ce qui se passe sur le terrain. 

Grâce à leurs éclairages, les décisionnaires ont en main toutes les cartes nécessaires pour choisir l’orientation à adopter, les actions à prioriser, etc. 

Quel est le rôle du data analyst ? 

Mais alors, parmi les analystes, quelle est la spécificité du Data Analyst ? C’est bien simple et vous l’avez déjà deviné : il est un spécialiste de la donnée

Au sein d’une entreprise, c’est lui qui se charge de définir les données pertinentes, de trouver le moyen de les collecter, puis de traiter ces données et de leur donner du sens. Voyons tout cela plus en détail. 

Identifier les données pertinentes

Le Data Analyst décide quelles sont les informations pertinentes à collecter, tout au long du processus de production et de vente. Par exemple, une entreprise qui vend des produits sur internet voudra connaître la tranche d’âge, le sexe et la localisation de ses acheteurs. Notre monde est un vaste champ de données, et le data analyst doit choisir sur lesquelles il souhaite concentrer son attention. 

Collecter les données

Puis, le Data Analyst doit mettre en place des canaux pour récupérer les points d’intérêt identifiés, et traiter le flot considérable d’informations que ces canaux génèrent quotidiennement. Cela requiert des compétences solides en ingénierie informatique, notamment la connaissance du langage Python, et d’outils de traitement de données comme Hadoop ou Spark

Dégager des tendances

Une fois ces données collectées, le Data Analyst doit les rendre utiles pour la prise de décision. C’est là qu’interviennent ses solides notions d’analyse statistique : celles-ci lui permettent de dégager les tendances qui se dessinent au travers des lignes de données. 

Partager son analyse

Enfin, l’Analyste de Données doit partager toutes ces informations avec les décisionnaires de l’entreprise. Pour ce faire, ce sont des talents de marketing dont il doit user. Ses analyses doivent être lisibles et compréhensibles, mais aussi convaincantes pour le lecteur. Le Data Analyst est donc au cœur du processus de décision de son entreprise. 

Quelles sont les compétences requises pour devenir Data Analyst ? 

Les Data Analysts ont ainsi un rôle central au sein d’une entreprise. Leur travail mêle des compétences techniques, mais aussi une capacité d’interaction avec différentes parties prenantes. C’est pourquoi nous avons donc divisé leurs compétences en deux parties :

Compétences techniques 

  • Mathématiques et statistiques : 

Les Analystes de Données sont chargés de dégager des tendances statistiques des différentes informations qu’ils sont amenés à collecter. Pour les rendre intelligibles par leurs interlocuteurs, il faut donc qu’ils soient parfaitement à l’aise avec la théorie mathématique des statistiques

  • Langages de programmation :

Les Data Analysts passent en effet une grosse partie de leur temps à coder. Ils utilisent les langages Python ou SQL afin de traiter leurs bases de données, les joindre ou les ranger à leur guise. Ces langages leur permettent aussi de mettre en place l’automatisation de plusieurs de leurs tâches. 

  • Outils de visualisation : 

Ils doivent impérativement être maîtrisés pour fournir des rapports à haute valeur ajoutée. Beaucoup de Data Analysts explicitent dans leur CV ceux qu’ils savent utiliser, comme Power BI, l’outil de Microsoft, ou encore Google Charts, qui présente l’avantage d’être en ligne et gratuit. 

Compétences interpersonnelles   

  • Résolution de problèmes, ou Problem Solving en anglais : 

On attend d’un Data Analyst de savoir être force de proposition pour trouver des solutions créatives aux questions qu’on lui soumet, et aux obstacles qu’il peut rencontrer à chaque étape de son travail.

  • Communication

Le Data Analyst collecte de la donnée auprès de différentes parties prenantes, puis en produit des rapports. Il faut donc qu’il puisse aisément expliquer ses démarches : il est indispensable qu’il soit pédagogue et ait l’esprit de synthèse. Il doit aussi maîtriser la prise de parole en public. 

  • Bien connaître son domaine d’activité

C’est fondamental pour l'analyste de données de s’approprier les processus de son entreprise. En effet, cela lui permettra de bien comprendre les enjeux des questions qu’on lui soumet, et de savoir où chercher les données pertinentes afin d’y fournir des réponses adaptées. 

Quelle formation pour un data analyst ? 

Les parcours d’études, une voie royale

La plupart des recruteurs cherchent des Data Analysts parmi les diplômés niveau bac + 4 ou bac + 5 en ingénierie, statistiques, marketing ou informatique. De manière générale, plus votre profil est polyvalent, plus il attirera l’attention dans la mesure où ce poste demande des compétences différentes. 

Les bootcamps, une formation accélérée de qualité 

Il est également possible de se réorienter vers l’analyse de données. De plus en plus d’organismes comme Le Wagon proposent des formations bootcamp intenses en Data Analysis. En quelques semaines uniquement, vous avez tout le nécessaire pour prétendre à ce poste. 

Les réseaux sociaux, une veille technologique

Comme beaucoup d’autres communautés du monde de l’IT, les Data Analysts échangent entre eux, ils partagent des conseils en partageant leurs projets sur GitHub ou leurs commentaires sur Twitter. Un bon Data Analyst ne doit jamais cesser de garder un œil sur cette source précieuse d’informations. 

Le salaire du data analyst

En tant que salarié 

D’après Glassdoor, le salaire moyen d’un data analyst en France en 2022 est de 42 000 € brut. Mais cela varie en fonction du niveau d’expérience : pour un junior, ce salaire se situe entre 35 000 € et 38 000 €. Dès lors que le Data Analyst dépasse 5 ans d’expérience, il devient sénior et sa rémunération peut monter entre 50 000 € et 60 000 €.

Cependant, ce salaire peut varier en fonction de la localisation géographique du poste. En effet, les Data Analysts trouveront des salaires plus élevés en région parisienne. Toutefois, on remarque que les grandes villes comme Lyon ou Lille commencent à s’aligner sur la capitale, avec un salaire moyen de 38 000 € par an. 

En tant que freelance 

Un Analyste de Données freelance junior (moins de 5 ans d’expérience) gagne en moyenne 25 000 € brut par an en France. Ce revenu peut augmenter jusqu’à 45 000 € brut par an pour les séniors

Cependant, la rémunération peut vite changer : allez faire un tour sur Malt, vous verrez qu’un freelance qui a du succès peut facturer sa journée de travail jusqu’à 700 € 

Quelle spécialisation est la plus rémunératrice pour un data analyst ? 

Aujourd’hui, l’analyse de données est devenue centrale dans la plupart des industries. Vous trouverez donc des Data Analyst un peu partout, mais ces derniers se cachent derrière différentes dénominations, en fonction de leur secteur d’activité ou de leur fonction de spécialisation : 

  • Dans le domaine de la santé, on les appelle Medical and Healthcare Analyst. 
  • Dans le domaine du marketing, un Market Research Analyst dégage les tendances du marché et analyse la concurrence.
  • Dans le monde de la finance, on trouvera plutôt des Risk Data Analyst pour analyser les risques de différentes actions.
  • Mais on trouve aussi des Operations Research Analyst, Business Intelligence Analyst, Business Analyst, etc.  

En France, les salaires les plus intéressants se trouvent dans le domaine de la santé, qui offre en moyenne 40 000 € brut par an sur ce poste. Puis viennent les secteurs de la finance et de l’IT et informatique, qui proposent des salaires moyens à 39 000 € brut. 

Quelle évolution possible pour un data analyst ? 

La plupart des data analysts poursuivent leur carrière en tant que Data Scientists. Ils continuent ainsi à utiliser les mathématiques, les statistiques et l’informatique pour analyser des données

Cependant, les data scientists mettent en place des modèles plus avancés, et peuvent générer des aperçus des tendances futures. 

Conclusion

En conclusion, l’analyste de données possède de solides compétences en mathématiques et informatique, mais apprécie aussi les interactions avec ses collègues. Salarié ou freelance, le Data Analyst est aujourd’hui très prisé par les entreprises qui souhaitent faire évoluer leurs processus vers plus d’utilisation des données.

Logo Facebook
Logo Instagram
Logo LinkedIn