> Bluecoders recrute ! Postulez dès maintenant 📎

Mettre en place une culture tech pour recruter des talents

culture tech pour recruter des talents

Pour les recruteurs, l’embauche de profils tech est souvent bien peu aisée. Ils doivent donc souvent vendre leur entreprise pour donner aux candidats l’envie de les rejoindre ! 

Cependant, certains recruteurs n’ont pas forcément de connaissances techniques et ne savent pas toujours tenir le meilleur discours auprès des candidats tech. Parfois, cette différence de culture peut même devenir une source d’angoisse pour les recruteurs. 

Rassurez-vous ! Dans cet article, nous vous expliquerons comment apprendre à recruter un profil tech. Pour devenir recruteur tech, il est en effet nécessaire d’avoir des connaissances stratégiques, que l’on peut qualifier de “vernis technique" pour attirer les meilleurs talents tech dans une entreprise. 

L’essentiel

  • Les recruteurs de tous types d’entreprises qui interagissent avec des profils tech et en particulier ceux en ESN, ont intérêt à comprendre les métier des tech afin de sourcer les meilleurs talents.
  • Apprendre la culture tech, consiste à s’établir un « vernis technique » afin de comprendre les métiers, technologies et méthodes de travail tech.
  • Cet apprentissage doit s’accompagner d’une forte marque employeur pour les profils tech, afin de permettre les meilleurs recrutements.

Qui peut avoir intérêt à apprendre la culture tech ? 

Au sens large, tout le monde ! Mais dans ce cas précis, toutes les personnes en charge du recrutement pour une entreprise quel que soit le secteur, que ce soit un acteur interne ou un cabinet de recrutement. Les recruteurs pour des ESN sont particulièrement touchés par cette nécessité de compréhension tech a minima.

Pourquoi est-ce particulièrement important dans le cas des ESN ? 

Les ESN (autrefois appelées SSII : Société de Services et d’Ingénierie en Informatique si ce nom ne vous dit rien !) sont des entreprises qui fournissent des solutions informatiques à d’autres sociétés. 

Ce sont essentiellement des entreprises BtoB (Business to Business) qui répondent à des problématiques très précises sur des sujets techniques.

Leurs équipes sont donc composées de consultants et de commerciaux. Les consultants peuvent ainsi être amenés à avoir des profils tech très poussés

Recruter le candidat tech idéal pour la mission

Une des missions type d’ESN est l’assistance technique, également appelée organisation en régie. L’ESN délègue un de ses consultants dans l’entreprise cliente pour que celui-ci effectue une mission technique.

Tout au long de la mission, L’ESN a une obligation de moyen envers son client et s’engage à tout mettre en place pour obtenir des résultats dans le temps imparti. 

Il est donc crucial de bien cerner l’expérience du collaborateur, pour qu’elle correspondent au mieux au type de profil recherché par le client. 

Pourquoi apprendre la culture tech quand on est recruteur ?

Pourquoi apprendre la culture tech quand on est recruteur ? 
L’importance d’apprendre la culture tech quand on est recruteur

Si vous doutez encore de l’utilité de ce fameux « vernis technique » en tant que recruteur, voilà quelques raisons pour lesquels il est absolument primordial d’apprendre la culture tech pour devenir recruteur tech : 

  1. Gagner en crédibilité lors des entretiens : les offres d'emplois et la description du poste seront bien rédigées et votre discours sera adapté au profil que vous cherchez à recruter. Vous voilà armé pour convaincre au mieux les candidats !
  2. Savoir discuter avec les équipes tech : et ainsi travailler avec eux leur plan de carrière et comprendre leurs besoins. Cela vous permettra d’instaurer de bonnes conditions de travail et une meilleure culture d’entreprise pour vos candidats tech. 
  3. Comprendre en détail la fiche de poste de chaque candidat (du Chief Technical Officer (CTO) au développeur full-stack).
  4. Suivre et gérer une carrière tech
  5. Réaliser des économies : En en sachant plus sur le profil que vous embauchez, vous évitez de vous tromper avec un candidat inadapté au poste. Ainsi, moins d’allers retours et de temps gâché dans un mauvais recrutement ! En plus, cela vous permettra d’éviter d’externaliser le recrutement à un cabinet externe, ce qui est souvent très coûteux.

Tout ce qu’il faut savoir pour mettre en place une culture tech  

Il faut tout d’abord savoir distinguer les différents métiers tech pour être capable de comprendre les fiches de poste tech. Il vous faudra par exemple avoir des notions sûres : 

  • Les différentes familles de métiers tech : ceux qui travaillent sur l’architecture, sur le développement, sur la donnée, sur des sujets précis comme l’Intelligence artificielle, etc.
  • La gestion de projet informatique et ses différentes méthodologies : Lean management, agilité, DevOps, etc…
  • Le quotidien d’un développeur, d’un data scientist, d’un data architect, etc. 
  • L’environnement de travail tech : horaires de travail, canaux de communication, flexibilité, etc.

Si tout cela vous paraît bien complexe à apprendre par vous-même, rassurez-vous, il existe des entreprises qui proposent des formations adaptées pour les recruteurs afin de leur donner toutes les connaissances nécessaires pour mettre en place une réelle culture tech au sein de l’entreprise. 

Bluecoders a notamment créé la Bluecoders Academy, une formation unique pour démystifier la tech dans votre entreprise, adaptée spécifiquement aux recruteurs.

Bluecoders propose différentes formations pour répondre à tous les besoins : 

  • Un bootcamp tech pour les recruteurs pour tout apprendre en 5 jours
  • Apprendre à piloter un process de recrutement
  • Instaurer une culture IT pour les recruteurs
  • Formation sur le sourcing et la mise à l’écoute de candidats tech
  • et bien d’autres modules de formations.

Comment créer une marque employeur tech ? 

Pourquoi créer une marque employeur tech ? 

Votre marque, c’est ce que les autres disent de vous quand vous n’êtes pas dans la pièce”. Cette citation de Jeff Bezos illustre bien la nécessité de créer une marque employeur qui parle et satisfait les profils tech de votre entreprise ou vos futurs candidats.

Des recherches montrent que vous avez plus de chances d’avoir de nombreux candidats si vous cultivez votre marque employeur. De plus, les candidats dans les entreprises ayant une bonne réputation demandent moins d’augmentation de salaire que dans des entreprises sur lesquelles ils ont vu des commentaires négatifs, selon une étude du Harvard Business Review en 2016. Une mauvaise réputation coûterait donc au moins 10% par recrutement. 

Les étapes pour créer une marque employeur tech

Comment créer une marque employeur tech 
Les 3 étapes pour créer une marque employeur tech

Pour créer une bonne marque employeur tech, voilà un schéma de stratégie qui peut être mise en place :

  1. Réflexion amont : 
  • Étude de l’image actuelle de l’entreprise auprès des profils tech, études des acteurs ayant réellement une image différenciante pour les profils tech.
  • Désignation d’une responsable de l’exécution de la marque employeur au sein de l’entreprise.

2.          Exécution du plan : 

  • Formation et sensibilisation de l’ensemble des équipes aux sujets tech, et plus particulièrement des recruteurs de l’entreprise avec des formations comme celle de Bluecoders.
  • Ciblage des candidats tech avec des annonces dédiées.
  • Renforcement de votre image dans des universités et écoles/ centres de formations dédiés aux tech.
  • Utilisation d’outils pour affiner le processus de recrutement et valoriser le branding de l’entreprise.
  • Quelques éléments peuvent favoriser votre image employeur au-delà de simplement votre site web peut être comme l’inscription de l’entreprise sur des sites spécialisés pour les profils tech comme GitHub ou Stack Overflow, la création de vidéos RH, montrant par exemple les collaborateurs des équipes tech, une forte présence sur les réseaux sociaux, etc…

3.          Étude a posteriori : 

  • Mise en place d’outils de mesure de la marque employeur

Un travail sur la durée

Ainsi, le travail sur la marque employeur est un travail de longue haleine mais ce travail comprend surtout l’intégralité des interactions que les gens auront avec votre entreprise.

Il faut donc travailler sur la satisfaction de vos clients, la satisfaction des employés (possibilité de télétravail, locaux agréables, repas offerts, niveaux de salaires compétitifs, etc.) et la qualité des processus de recrutement (image des ressources humaines, là encore la crédibilité et le niveau de compréhension du recruteur sont clés).

Comment s’adresser à des profils tech ?

Comment s’adresser à des profils tech
Mettre en place une culture tech pour recruter les talents

Une fois que vous avez acquis un certain niveau de connaissance tech (et oui, ce fameux vernis technique !) et que vous avez mis en place un plan afin de travailler sur votre marque employeur tech, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans vos recrutements tech. Voici quelques conseils pour recruter de la meilleure façon :

  • Donnez des éléments concrets sur le job : parlez des missions, des outils et technos que le candidat serait amené à utiliser.
  • Sortez des sentiers battus de LinkedIn et sites carrières : les candidats y sont souvent très sollicités et certains sites plus spécialisés existent pour de tels profils (GitHub, Stack Overflow, Twitter, …).
  • Mettez en avant les perspectives d’évolution professionnelles.
  • Posez des questions ! Vous en apprendrez donc de plus en plus sur les profils tech et challenges des différents métiers et n’en serez que meilleurs dans vos prochains recrutements.

Vous l’aurez compris, il est donc primordial en tant que recruteur de comprendre les besoins et attentes des tech, et pour cela il vous faut donc acquérir un certain nombre de connaissances techniques, grâce à la formation Bluecoders.  

12/9/2022

Besoin de faire avancer vos recrutements ?

Vous êtres jeune diplômée, recruteur.se ou business developer ?

Postulez chez Bluecoders !

À lire aussi :

Logo Facebook
Logo Instagram
Logo LinkedIn