> Bluecoders recrute ! Postulez dès maintenant 📎

Qu'est-ce qu'un Développeur Back-end ?

Le développeur Back-end, qu’est-ce que c’est ?

Le développeur, est le nouvel ouvrier digital. Brique par brique, il conçoit et code les applications, site et logiciel informatique que nous utilisons désormais au quotidien.

Il y a quelques années, c’était encore un OVNI, laissé dans un coin de l’entreprise, appelé le “webmaster” ou “l’ingénieur informaticien”, celui qui savait comme fonctionnait l’informatique mais dont l’utilisation était si faible qu’on n’y accordait peu d’importance.

Désormais, c’est une vrai rock-star de la tech que tout le monde s’arrache aux meilleurs prix, car doté d’un savoir-faire indispensable à toute entreprise innovante et ouverte vers l’avenir : le numérique, le digital… la tech quoi.

Quel est son rôle ?

Expliquer une semaine type avec les différentes tâches que ce poste va effectuer sans tenir compte de ses problématiques précises.

Tout comme une entreprise de BTP a besoin d’artisans en bâtiments pour mettre en place une structure, une entreprise de la Tech (ou dont le business repose sur une solution tech,) a besoin de développeur back-end pour coder toute la partie invisible : son back-office.

On fait d’ailleurs souvent référence au software craftmanship (= artisanat logiciel) comme une approche qualitative et durable du développement en opposition au Quick & Dirty (Vite Fait Mal Fait), ou encore à l’architecure logiciel.

Pourquoi les entreprises ont-elles besoin de développeur Back-end ?

Toutes entreprises souhaitant mener à bien un projet informatique communiquant avec des bases de données et des serveurs font face à des problématiques Back-end.

Elles ont donc besoin de compétences pour coder et développer une solution technique basé sur un langage informatique : une application, un logiciel, un site web, un intranet, un extranet, une plateforme…

Son impact sur le business variera selon la dépendance à la Tech de l’entreprise.

Une entreprise de la Tech développant un logiciel ou une application web comme une plateforme de mise en relation (PaaS) ou un logiciel en ligne (SaaS, ou une entreprise non-tech mais dont le business repose sur une solution tech (un site e-commerce) dépendra de manière critique des profils Back-end recrutés en interne (parmi d’autres profils tech).

La réussite et la croissance de son business sont donc hautement corrélés à sa capacité à recruter rapidement et qualitativement ces profils pour développer rapidement leur solution et ainsi apporter de la valeur.

Ses missions au quotidien

Le développeur Back-end a plusieurs missions dans le développement d’un projet.

  • Développer de nouvelles fonctionnalités en renvoyant aux requêtes Front-end l’information demandée.
  • Gestion de la relation avec les BDD
  • Mettre en place l’architecture Back-end des fonctionnalités
  • Rédiger les tests répondants aux besoins fonctionnels de l’utilisateur
  • Optimiser d’anciennes briques de codes

La collaboration dans l'équipe

Au centre des problématiques techniques de l’entreprise, les profils Back-end peuvent être amenés à travailler avec tous les membres de l’équipe tech évoluant sur des problématiques liées au back-office :

  • Product Owner : encadre et priorise le travail du développeur Back-end en lui fournissant les problématiques métiers traduites sous forme de problématiques techniques
  • Data Analyst & Scientist : selon l’orientation de l’entreprise et l’influence de la data sur son business
  • DevOps & Responsable Infra : lui fournit un environnement de travail technique lui permettant d’optimiser et d’automatiser son travail au quotidien.
  • CTO / Lead dev : dans un rôle de responsabilité hiérarchique et de management.

Quelles sont les problématiques d'un développeur Back-end ?

Les problématiques techniques résolues par les développeurs Back-end sont nombreuses et dépendent du secteur de l’entreprise. En voici quelques unes parmi tant d’autres :

  • Problématiques de charge : capacité d’un site à accueillir un flux énorme et éphémère comme le BlackFriday pour un site e-commerce/market-place, les services de livraison de nourriture le midi et le soir ou encore les sites de ventes de billets évènementiels.
  • Paiement et transaction : gérer la sécurité et la fiabilité des paiements en ligne.
  • Sécurité : assurer la fiabilité et la sécurité d’un site contre des attaques ou tentatives d’intrusion en détectant les failles envisageables
  • Architecture backend
  • Performance : commune à la majorité des sites web, elle consiste à assurer une rapidité d’exécution en toutes circonstances, assurant ainsi une bonne expérience utilisateur
  • Migration vers un nouveau langage/framework : après un choix stratégique et technique de migrer une application vers un langage et/ou framework plus adapté. Cela peut être dû aux avantages/inconvénients d’un langages/framework par rapport au besoin de l’application, pour  simplifier les recrutements en passant sur un langage + utilisé, faciliter la montée en compétences de l’équipe, etc.

Pour reprendre l’exemple de l’ouvrier en BTP, le développeur Back-end peut choisir de rester polyvalent en maîtrisant les bases de plusieurs problématiques (tel un artisan tout travaux, capable de construire une maison de A à Z).

Ou bien choisir de devenir un expert sur ses problématiques en se spécialisant dans un domaine du Back-end (tel un artisan en charpente, maçonnerie, plomberie)

Technologies & plateformes utilisées

Les technologies Back-end sont trop nombreuses pour être listées mais peuvent être corrélées à un environnement technique comme le framework ou bien indépendantes.

Ils sont donc utilisables avec tous les langages Back-end comme les langages communiquant avec les bases de données. Voici quelques exemples de langages Back-end :

  • Java et ses frameworks :  Spring, Spark, Hibernate ou encore Struts
  • PHP et ses frameworks : Symfony, Laravel, Zend
  • Python et ses frameworks : Django, Pyramid ou Flask
  • Ruby et son indéboulonable Rails pour le fameux RubyOnRails (ROR)
  • C#, le langage commercialisé par Microsoft son framework principal .Net
  • Go, le langage développé par Google
  • NodeJS, n’est pas réellement un langage Back-end mais plutôt une plateforme de développement basé sur le langage Front-end Javascript pour faire du Back-end. On peut utiliser ExpressJS en tant que framework NodeJS

Pour la gestion de la base de donnée, ils utilisent :

  • SQL
  • MySQL
  • SQLite
  • PostGreSQL
  • MongoDB (noSQL)

Les autres ressources et outils utilisés sont :

  • NginX
  • Heroku
  • Apache
  • Git + Github

Quelles sont les formations pour devenir développeur Back-end ?

Plusieurs possibilités s'offrent à vous pour devenir développeur Back-end. Soit vous êtes autodidactes ou bien vous suivez une formation :

  • Ecole d'ingénieur ou d'informatique comme Epitech
  • Un cursus universitaire en informatique
  • Bootcamp

Quel est le salaire d'un développeur Back-End ?

Un profil junior peut commencer sa carrière à 35K€/brut par an et terminer à 70K/€.

  • Junior : 35 - 48 k€
  • Confirmé : 45 - 58 k€
  • Senior : 55 - 70 k€.

Comment peut évoluer une carrière de développeur Back-End  ?

Grâce aux compétences acquises, le Data Engineer peut continuer dans les fonctions de :

  • Tech Expert (sur une ou plusieurs problématique)
  • Lead Développeur
  • Engineering Manager.

Découvrez les fiches métiers liées au développement Back-end :

August 1, 2022

Logo Facebook
Logo Instagram
Logo LinkedIn