Guide du débutant en recrutement tech

5/12/2022

À l’heure où les enjeux du digital sont à inclure dans le fonctionnement de votre entreprise, recruter des profils tech devient de plus en plus complexe et compétitif, tant pour le caractère complet des profils recherchés que par l’importance et la rareté des compétences que présente un profil tech adapté. 

Comment saisir les opportunités offertes par le marché du travail pour amener un candidat à travailler pour vous, et combler le gap d’expertise des enjeux du numérique et de la digitalisation au sein d’une entreprise ? Découvrez nos meilleurs conseils pour recruter dans la tech

Des compétences fortement sollicitées

Les entreprises et startups voient de plus en plus la nécessité de recrutement de profils teck et d’ingénieurs. En effet, en 2021, 11,6 milliards d’euros ont été mobilisés, soit plus du double des investissements de l’année précédente. 

Ainsi, les compétences des profils tech et des ingénieurs sont de plus en plus sollicitées, notamment en ce qui concerne les équipes techniques

Parallèlement, les besoins d’ingénieurs sont bien supérieurs à la formation et au diplôme de ces derniers. La demande forte de ce type de profil implique dès lors une présentation de leur poste proposé comme prometteur de conditions de travail idéales

Il faut donc, dans un premier temps, se caler sur ces critères d’attraction et proposer une occupation au sein de votre structure qui soit à la hauteur de ces attentes. 

Des parcours à décrypter pour être plus attractif 

Aussi bien pour déterminer ce que vous recherchez que pour comprendre et appréhender le recrutement et l’attraction de profils tech, il est important de se renseigner sur les complexités et les processus de formation

Dans un premier temps, il ne faut pas hésiter à entrer en contact avec les institutions de formation d’ingénieur, à savoir les écoles, mais aussi les cabinets de recrutement, qui sont une excellente façon de cibler votre recherche et trouver le profil qui vous convient. 

Ainsi, vous aurez accès à des bases de données et des réseaux de recrutement considérables, rapidement consultables. 

Votre recherche doit être ciblée. Vous devez adopter les mêmes éléments de langage et montrer que vous êtes dans la compréhension de votre audience, qui est composée d’une multitude de parcours et d’études différentes. 

Qu’ils soient ingénieurs en cybersécurité, Data analysts et développeurs, ou encore DevOps, recherchez la qualité plutôt que la quantité, étudiez les demandes et le besoin d’expertise de votre structure. 

Vous risqueriez de ne pas avoir l’air sérieux en présentant vos attentes sans qu’elles ne soient compréhensibles et en accord avec les profils que vous recherchez. Ils privilégieront un employeur renseigné sur les conditions de son métier, ainsi que ses enjeux. 

Définir ses critères de recrutement et optimiser sa recherche

L’appréhension et la connaissance des skills techniques, ou hard skills est nécessaire à la recherche d’un profil qui vous correspond. Cependant, au-delà des compétences techniques que vous aurez évaluées en amont de votre recrutement, il vous faut également penser au soft skills, nécessaires au matching de ce dernier avec le fonctionnement de votre ou vos équipes. 

La capacité d’intégration et le relationnel sont également très importants au bon fonctionnement et à la bonne intégration de votre potentielle nouvelle recrue au sein de votre entreprise. 

Pensez à proposer un examen de ces qualités lors de l’élaboration de votre processus de recrutement, malgré le caractère subjectif de ce que représente l'intelligence émotionnelle, qui se juge généralement lors des entretiens. 

La présence d’une agence spécialisée se présente comme une bonne solution à l’examen de ces challenges, notamment par l’expertise qu’elle détient sur les caractéristiques générales des talents tech et IT. 

Faire la différence et présenter un projet à impact

Un job est avant tout une aventure humaine. Le bien-être social de votre candidat est crucial pour attirer son attention et se saisir de sa confiance. Le caractère accueillant et harmonieux de vos équipes, au service d’un processus opérationnel efficace, est donc à mettre en avant.

De plus, de par la forte compétition dans le recrutement des profils tech, ce qui est susceptible de faire la différence est le rapport aux objectifs généraux et aux missions fixées. 

En effet, un candidat au profil tech intéressant privilégiera une entreprise au sein de laquelle ce dernier aura de l’impact, ainsi que sur l’environnement extérieur du domaine d’activité en question. 

Saisir toutes les opportunités d’un bon processus de recrutement dans la tech

Ainsi, le processus de recrutement lui-même peut se diviser en plusieurs étapes de rencontre, à hiérarchie progressive par exemple, afin de créer un sentiment d’ascension, mais aussi d’utilité forte et d’intégration. 

Le candidat doit sentir qu’il occupe une position louable et bien définie au sein de votre entreprise. Cela nécessite également de comprendre quelles sont ses attentes, et ce en fonction de son domaine et de son parcours. Faites-lui comprendre que le poste que vous proposez présente un apprentissage supplémentaire

De votre côté, le processus de recrutement d’un profil tech offre plusieurs possibilités d’examen des compétences requises et de l’adéquation du candidat pour le poste que vous lui avez réservé. 

Plusieurs tests techniques permettent d’évaluer le comportement du candidat face à la correction d’une erreur et la nouveauté d’un problème. De manière générale, assurez-vous de l’adaptabilité de ce dernier et sa capacité de rattrapage des potentiels retards techniques face à la spécificité des missions que vous pourriez lui confier. 

Il existe différentes façons de vous assurer de l’adéquation du profil aux compétences que vous recherchez :

  • Un exercice de mise en situation concrète à laquelle le candidat doit apporter une solution. 
  • La demande d’un extrait de travail déjà réalisé (par exemple un site ou un github).
  • La prise de référence sur le candidat en entrant en contact avec un ancien manager par exemple.

Fautes de calculs et risques d’onboarding

Une fois l’évaluation des compétences et des softs et hard skills des profils effectuée, vous appréhendez un décalage entre vos attentes et la réalité opérationnelle du candidat recruté ? 

Après un certain temps d’adaptation nécessaire à l'harmonisation des tâches et du processus d’action et de missions de votre environnement de travail, il est important de porter un regard attentif sur le contexte et les données nécessaires à la réalisation des tâches et des missions. 

Cela part d’une évaluation des conditions matérielles, mais aussi personnelles et émotionnelles, afin d’assurer au profil tech les outils nécessaires pour mener à bien ses missions. 

Pensez à anticiper ce type de problème dès le processus de recrutement, en montrant également que vous êtes préparé à faire face au temps d’adaptation et d’acclimatation. 

Développer un plan de carrière en amont du recrutement dans la tech

Offrir un recrutement opérationnel et bien pensé consiste également à montrer qu’un véritable plan de carrière est élaboré à l’arrivée du candidat au profil tech au sein de votre structure. 

Pour cela, il vous faut penser à un mode de gestion de plan de carrière, tant sur le plan d’équilibre professionnel et personnel, que sur le plan du progrès technique et de l’applicabilité des tâches auxquelles vous les affectez. 

Le format de la collaboration doit également présenter des opportunités de flexibilité et d’adaptabilité, notamment sur le plan de l’élaboration à la stratégie générale du champ d’action de votre entreprise. Le domaine de compétence du candidat doit être pensé au sein du système de prise de décision de votre entreprise. 

Conclusion

Ainsi, pour attirer un talent tech, et faire face à la rude course au recrutement de ces derniers, il faut non seulement présenter son entreprise et ses équipes comme dynamiques et en accord avec les attentes de ces profils, à commencer par le format et les étapes du processus de recrutement. 

Enfin, il faut également préparer ses équipes et son plan stratégique à l’intégration de ses derniers, pour, sur le long terme, limiter les turn overs, ces rotations professionnelles qui vous coûtent si cher, et qui limitent l’efficacité du fonctionnement de votre structure. 

Suite à une recherche affinée et bien accompagnée du profil tech idéal, comme celle que vous propose Bluecoders, il vous faut réfléchir à un plan organisationnel d’intégration qui garantisse l’équilibre et le bien être de votre candidat, tout autant que l’expertise et la compréhension du domaine de travail de ce dernier. 

Facebook logo
Instagram logo
LinkedIn logo