VivaTech édition 2022 : les start-ups tech les plus innovantes

16/1/2023

Du 15 au 18 Juin s’est tenue l’édition 2022 du rendez-vous annuel des entrepreneurs et de l’innovation, VivaTech. C’est à Paris, au Palais des Expositions de la porte de Versailles, que se sont rassemblés les acteurs qui font bouger l’économie et la société. 

Le plus vaste foyer de la communauté de l’innovation technologique à l’échelle européenne a mis cette année au sujet du jour des enjeux sociétaux et contemporains tels que le développement durable et la transition verte

Réunions, masterclass, conférences et rencontres organisées ont permis la création de synergies et la promotion des nouvelles technologies au service de la croissance. 

Vivatech réunissait notamment les acteurs de la ‘Green tech’, regroupement d'industriels, de start-ups, d’investisseurs, de grands groupes, d’universitaires, de chercheurs et d’organismes publics promouvant la puissance du numérique au service de la croissance et des enjeux environnementaux de notre temps. 

Qui participait à cette édition de VivaTech ?

Parmi les plus de 1800 start-ups qui se sont rendues à l’évènement, 45% étaient des entreprises internationales. Ce sont aussi plus de 700 fonds d'investissements qui se sont retrouvés sur le salon.

Au total, pas loin de 100 compétitions et challenges ont été organisés dans le cadre de VivaTech, et ce pour créer du lien entre les start-ups et grands groupes

Dans le cadre de la dernière édition des Next Unicorn Awards par exemple, c’est la start-up française Luko qui a remporté le “grand prix de la scale-up”. Luko est une entreprise d’assurance entièrement digitale, vue comme la plus prometteuse d’Europe. 

Pour marquer son engagement et la lumière particulière qui a été portée sur les start-ups et scale-ups françaises, le Président de la République Emmanuel Macron a fait acte de présence et a annoncé la mobilisation française pour une développer un nombre plus important de licornes, avec pour objectif d’atteindre les 100 licornes françaises d’ici à 2030. 

Les enjeux de l’inclusion

L’édition VivaTech de cette année a mis en lumière l’aspect inclusif des initiatives présentées : une réelle initiation aux problématiques du genre au sein du secteur de la tech. 

Le #WoGiTech (Women and Girls in Tech) par exemple, est un mouvement promouvant la place des femmes dans la tech, qui, dès le plus jeune âge, peinent encore à s’engager dans les carrières et les métiers de la technologie. Ce hashtag, en tête des réseaux sociaux et de la communication autour de l’événement, n’est que le révélateur d’un fort engagement pour l’avancement des femmes dans le digital, comme les finalistes du Female Challenge de Vivatech ont pu en témoigner. 

La jeunesse féminine était aussi invitée à s’intéresser aux enjeux de la puissance de numérique et de l’entrepreneuriat au travers de l’initiative Girls Hackademy, composée de tours guidés et d’activités pédagogiques destinées aux jeunes filles intéressées par ce milieu, et en quête de motivation et d’inspiration. 

VivaTech : une réponse au enjeux du changement climatique

Au cours de l'événement, l’objectif Green 20 mettait en compétition les initiatives qui portent écho aux challenges de la transition verte. Le secteur de la tech a un impact sociétal important. La réponse aux enjeux de la préservation de l'environnement et des pratiques du consommateur européen doit être apportée à l'échelle du développement du secteur tech. 

Dans les termes de Christian Poyau, co-président de la commission Mutations technologiques du Medef :  “Vivatech représente un événement européen majeur dans ces domaines. C’est pourquoi il demeure important de mettre en avant les grands groupes du domaine. Mais également les startups, PME et ETI lorsqu’elles accélèrent sur la transition green”. 

La question du côté très énergivore du secteur numérique est centrale : comment trouver des solutions viables à la consommation d'énergie responsable attendue par les objectifs environnementaux fixés à l’échelle européenne ?

Une plateforme d’engagement géopolitique

La question de la participation et de l’engagement ukrainien à l’édition 2022 de VivaTech avait un rôle central. En effet, ce pays, au cœur d’un conflit majeur, peine à s’intégrer dans l’innovation européenne. C’est pourquoi de nombreux talents et initiatives ont été mis en lumière et ont témoigné de la résilience et de son expertise dans le domaine. 

14 start-ups se sont rendues à l'événement sous couvert d’un pavillon créé spécialement pour le pays en guerre, organisé par l’incubateur UNIT.City et l’Ukrainian Startup Fund. 

Diana Sidko, responsable du stand dédié à l’Ukraine expliquait ainsi que les initiatives en provenance du pays "peuvent proposer des partenariats intéressants pour des entreprises françaises et européennes" (Source: AFP). Aussi, le président ukrainien Volodymyr Zelensky est apparu sous forme d’hologramme dans plusieurs salons, dont Vivatech 2022, tandis  que la Russie n’y a pas participé. 

Le vert, mais aussi le Metaverse… 

Parmi les points les plus abordés lors de cette réunion à portée internationale, l’utilisation du metaverse, interface d’échange d’avatar entièrement digitale, figurait comme sujet central. La virtualisation d'éléments physiques dans le métaverse offre des possibilités d’interactions multiples : achat, vente de biens et de services numériques etc. Ainsi, plusieurs centaines de milliards de dollars ont été investis dans le metaverse. 

A l’occasion de VivaTech 2022, le groupe de Mark Zuckerberg, Meta, a offert une expérience particulière aux participants à l'événement : l’exploration d’un espace de travail virtuel, Horizon Workrooms. Un exemple de comment on peut bouleverser le monde du travail avec l’innovation et la technologie, puisqu’il est possible de collaborer de façon interactive… à distance, et en ligne. 

Les start-ups de Shappers studio étaient aussi présentes

Dans ce contexte de synergies d’entreprises tech et de grands groupes, Bluecoders a marqué sa présence parmi les entreprises de la start-up studio Shappers, aux côtés de Bluecoders Academy et de Marvin Recruiter. La mobilisation du groupe a témoigné de son engagement sur le terrain du recrutement dans le secteur de la tech.  

  

Les enjeux de la transformation digitale sont importants, notamment face aux changements du monde du travail. Avec pour ambition de former les entreprises à la culture tech, la Bluecoders Academy forme à la déconstruction des mythes autours de la tech et au syndrome de l’imposteur dans ce milieu. Elle a un rôle crucial à jouer dans le contexte de VivaTech, pour diffuser des informations à jour et rendre compte des enjeux les plus importants de la scène technologique européenne.  

La présence de Bluecoders sur le salon était particulièrement importante pour suivre les changements et les nouveaux défis du secteur de la tech. L’accompagnement à tous les stades du recrutement proposé par l’entreprise se doit d’être en adéquation avec les sensibilités et les changements encourus par les profils tech. Les échanges qui ont eu lieu à VivaTech ont donc permis à Bluecoders de mieux cerner encore les enjeux du secteur pour les recruteurs de demain.

Marvin Recruiters était aussi présent sur le stand de la start-up studio Shappers, pour présenter son outil de recrutement innovant. Les défis du sourcing et de la chasse au candidat sont au cœur des problématiques actuelles des entreprises de la tech. Faire appel à l’IA et au digital pour automatiser les approches des entreprises vis-à-vis des talents en présence sur le marché du travail apparaît comme une solution centrale aux défis rencontrés dans ce domaine. 

Conclusion

La présence de Marvin Recruiters, Bluecoders et Bluecoders Academy à l’édition 2022 du salon VivaTech à Paris était nécessaire à la bonne appréhension des enjeux contemporains du numérique.  

Les défis du recrutement dans la tech et le dynamisme croissant du marché du travail étaient au cœur des questions d’innovation discutées à cette occasion. 

C’est pour cela que tant d’acteurs variés et issus de milieux différents se sont mobilisés pour répondre aux challenges contemporains, qui sont ceux de l’inclusivité, de la transition verte, et l’effervescence de la puissance digitale dans le marché du travail.

Logo Facebook
Logo Instagram
Logo LinkedIn