interviews

Pourquoi Bordeaux attire les développeurs ?

By 

bluecoders article image

Vous hésitez à quitter Paris pour vous installer en province ?

Voici le retour de Thomas, Développeur, qui a décidé de quitter Paris pour saisir une opportunité professionnelle et améliorer sa qualité de vie.

En juin 2016, il quitte son poste chez Aufeminin, pour s’installer sur Bordeaux.

Il nous partage son expérience.

______________________________

Peux-tu te présenter ?

J’ai 35 ans, je suis designer de formation. Actuellement, je suis développeur front et formateur Javascript chez Clever Age Bordeaux.

Quel était ta situation sur Paris ?

Avant de quitter Paris, j’ai travaillé 3 ans chez Viadeo en tant que Lead Dev Front JS et développeur Mobile, avant de travailler 1 an chez Aufeminin.com.

Quelles sont les raisons qui t’on poussé à quitter Paris pour Bordeaux ?

En juin 2016, après 3 ans chez Viadeo, et 1 an chez Aufeminin avec des projets délivrés sur un rythme effréné, je me rends compte que j’ai besoin d’un nouveau challenge et d’une prise de recul pour me recentrer sur ma famille. D’autre part après l'expérience pure player, je souhaitais revenir dans agence digitale.

Après quelques échanges avec des recruteurs, j’entre en contact avec mon entreprise actuelle : elle me propose un poste sur Bordeaux. Ne connaissant pas du tout la ville, je décide avec ma femme d’en parler à des amis et de passer quelques week-ends sur place pour voir ce que cela donne.

C’est tout vu : la qualité de vie, l’océan, la possibilité d’avoir un logement presque deux fois plus grand qu’à Paris et l’émulation autour de la tech me font craquer ! 2 mois après avoir quitté mon job, nous étions installés sur Bordeaux.

Paris est parfois considéré comme la capitale des challenges tech. Que penses tu de l’écosystème bordelais ?

L’écosystème tech bordelais est en pleine effervescence. De plus en plus de poids lourds tels qu’OVH, Betclic, Ubisoft et ManoMano viennent s’installer sur Bordeaux pour y recruter les nouveaux talents. D’autre part, il y a pas mal d’incubateurs comme Village by CA ou de pépinières comme Darwin pour accompagner les startups. Enfin, la communauté de dev est en plein croissance avec de plus en plus de meetups tech et d’espaces de coworking.

Quels sont les 3 impacts positifs de ton changement de vie ?

Après 3 ans sur Bordeaux, je pense que les points positifs sont :

- La qualité de vie

- La maturité de l’écosystème tech

- Et surtout ! Le fait de pouvoir aller surfer tous les week-end en été (je suis à 30min de l’océan)

Qu’est ce que tu aimerais retrouver de Paris que tu n’as pas sur Bordeaux ?

A part la rapidité d’exécution, je ne vois pas. J’ai plutôt trouvé des choses supplémentaires ici que je ne n’avais pas sur Paris.

Quels conseils donnerais-tu aux développeurs qui hésitent à s’installer sur Bordeaux ?

N’hésitez pas ! De bons restos, la possibilité d’aller au travail à vélo, le surf, des projets tech de plus en plus challengeant, que demander de plus !

______________________________

Cet interview vous a plu ? Découvrez toutes nos offres JS sur notre plateforme Webjobs : https://webjobs.tech/fr/

Pour me contacter valentin@bluecoders.io ou 07.71.00.35.95


Similar articles

interviews

interviews

Back to home