Qualités de recruteur : top 5 pour exceller dans son domaine

12/12/2022

Dans les ressources humaines, il y a les bons recruteurs et les très bons recruteurs. Et si je vous disais que pour faire la différence, il suffisait de posséder certaines qualités ? Et si pour exceller dans son domaine, il était question d’être plutôt que de faire ? 

C’est ce qu’on va tenter d’éclaircir dans cet article. Découvrez sans plus tarder les 5 qualités de recruteur à travailler pour devenir une référence dans le recrutement Tech

Recruter dans la Tech : pourquoi les qualités humaines sont-elles plus importantes que les compétences ?

Commençons avec un chiffre.

Selon l’avenir du recrutement publié par LinkedIn « 53 % des recruteurs considèrent que l’adaptabilité deviendra une compétence clé pour l’avenir. » Mais quand on parle d’adaptabilité, pourquoi énonce-t-on une compétence, et non pas à une qualité ?

Pour être un recruteur tech, il faut inévitablement avoir des compétences. On pense alors aux compétences métier comme la connaissance de tout le processus de recrutement. Mais aussi des compétences sectorielles, notamment dans le secteur innovant de la technologie qui demande de connaître le jargon, les codes, les enjeux ou les compétences des métiers IT.

Mais au-delà de ça, il est important de parler de qualités de recruteur.

Un recruteur est avant tout un individu chargé de jauger un autre individu pour un besoin spécifique. Dans ce contexte, ce qui va faire la différence n’est pas le savoir-faire du recruteur, mais bien le savoir-être

Dans le recrutement, savoir-être, c’est justement se repositionner dans une posture d’humain à humain. Pour être en mesure de comprendre si la personne en face correspond tant dans ce qu’elle est que dans ce qu’elle fait, au besoin du client. 

Cette compréhension ne peut se traduire que par des qualités humaines, et non des compétences. Et on va voir lesquelles dans la suite de l’article.

Mais vous pouvez d’ores et déjà retenir que ce qui différencie un bon recruteur d’un très bon recruteur, c’est sa capacité à travailler sur ses softs skills pour devenir un meilleur apprenant.

Top 5 des qualités de recruteur dans la Tech

1 - La curiosité, une des qualités indispensables pour devenir un (très) bon recruteur

On ne vous l’apprend pas, le recrutement est un métier humain. Pour ça, il est essentiel d’aimer le contact à l’autre, mais surtout de s’intéresser à son interlocuteur. Et c’est là que la curiosité entre en jeu.

Un recruteur curieux n’aura pas peur de questionner son client comme le candidat pour ensuite extraire les informations utiles au processus de recrutement. Un recruteur curieux est aussi une personne ouverte d’esprit qui n’a pas de préjugés. C’est essentiel pour réellement comprendre la personne qui se trouve en face.

Mais la curiosité est aussi intéressante dans le rapport au métier. Un recruteur curieux est quelqu’un qui est prêt à sortir des sentiers battus, à aller au-delà de sa fiche de poste pour aller découvrir par quel biais il pourrait encore mieux exercer son métier. 

Il peut tout à fait se former à des pratiques complémentaires comme la PNL (Programmation Neuro Linguistique) ou l’utilisation de LinkedIn pour recruter.

2 - L’écoute active pour comprendre les besoins

Quand on parle de qualités de recruteur, on pense souvent à l’écoute. Et ce n’est pas une mauvaise chose en soi. Mais l’écoute n’est pas ce qui mènera le recruteur vers l’excellence.

C’est l’écoute active qui lui permet de se démarquer. 

L’écoute active est une manière de montrer à son interlocuteur qu’on est totalement centré sur lui et le message qu’il est en train de faire passer. Là où l’écoute permet d’entendre, l’écoute active, elle permet de comprendre, car on focalise son attention sur la personne. Et en matière de recrutement, ça fait toute la différence ! 

Un recruteur qui a une parfaite écoute active est quelqu’un qui : 

  • Sait se rendre disponible : la disponibilité n’est pas qu’une affaire de temps, mais aussi d’espace. Être disponible, c’est se montrer ouvert à l’échange et à l’écoute sans ne rien attendre de l’autre. C’est par exemple se mettre dans une posture d’ouverture, et se concentrer sur l’interlocuteur, son message et ses codes non verbaux.
  • Inspire la confiance : pour instaurer un climat de confiance, il faut que la personne en face puisse se sentir à l’aise. Le meilleur moyen est de se servir du mimétisme en calquant sa communication sur celle de l’autre. Les très bons recruteurs utilisent cette technique.
  • Sait reformuler quand il le faut : reformuler permet de s’assurer qu’on a compris le message. Mais c’est aussi une manière de rebondir pour creuser davantage un propos. 
  • Décoder le non verbal : la communication n’est pas qu’une histoire de mots, mais aussi de gestes. Celui qui sait décoder le non verbal est en capacité de comprendre l’état émotionnel associé au message, et donc de mieux cerner la personnalité du candidat, ainsi que ses intentions. 

3 - La ténacité, une autre qualité de recruteur essentielle

Sur le marché du recrutement, et notamment celui de la Tech, il y a une réalité qui est loin d’être rose. La demande est nettement supérieure à l’offre. Autrement dit, les boîtes peinent à recruter des talents spécifiques qualifiés. C’est pour ça que l’on parle de « guerre des talents ».

Le temps où les candidats devaient séduire les recruteurs est plus ou moins révolu. Ce sont maintenant les recruteurs qui doivent fournir l’effort pour aller chercher les talents et les convaincre

Ce qui nous amène à une qualité indispensable que doit avoir le recruteur : la ténacité. Recruter un profil Tech est loin d’être facile. Il faut d’abord s’assurer que l’identification des profils correspond à la recherche client, pour ensuite entamer une démarche de prospection. Et dans la réalité, les réponses se font rares !

Il faut donc savoir persister, poursuivre son objectif même quand les obstacles barrent le chemin, que les profils se font rares, les réponses inexistantes ou qu’un recrutement n’aboutit pas. 

Et souvenez-vous, la ténacité est une histoire d’endurance. Être persistant sur un recrutement est une chose, l’être sur la durée est une réelle qualité qui vous démarquera des autres parce que vous aurez développé cette capacité à savoir prendre du recul face à un obstacle ou un échec. Et à chercher des solutions là où elles ne sont pas pour contourner la difficulté.

Un bon recruteur est donc un professionnel qui est en capacité de développer sa persévérance.

4 - Être un enquêteur hors pair pour bien recruter

Un bon recruteur n’a rien à envier à Sherlock Holmes. Parce qu’il est lui-même un excellent enquêteur. 

En amont de l’entretien, un bon recruteur va mobiliser ses ressources pour tâcher d’en savoir plus sur le candidat sans pour autant aller fouiller dans sa vie privée. 

Ce travail d’enquête permet notamment d’éviter les erreurs de recrutement ou les allers-retours avec des candidats qui ne comprennent pas parfaitement le rôle ou ce que l’entreprise recherche.

Par ailleurs, si le travail est bien fait, ça permet pendant l’entretien de poser les bonnes questions au bon moment, d’approfondir les zones d’ombres ou d’amener le candidat à s’exprimer sur une expérience précise.

Et si cette qualité se rapproche naturellement de l’esprit de curiosité, elle va encore plus loin. Un recruteur tech qui sait enquêter est quelqu’un qui a le sens de la débrouillardise. Il aime chercher, fouiller, il va plus loin que la surface, et ne se contente pas des informations qu’on lui partage. 

Bref, c’est un véritable investigateur !

5 - L’apprentissage

Celui qui sait affiner et développer continuellement ses compétences aura un avantage compétitif sur les autres recruteurs.

Dans le monde de la Tech, tout évolue et très rapidement. Les métiers, les compétences, les profils, tout s’accélère. Et quand tout va vite, il faut apprendre rapidement. Le recruteur spécialisé qui sait se tenir à jour sera en mesure de suivre la cadence. Et dans la Tech, c’est très important !

Concrètement, ça signifie continuer à s’informer sur les tendances et les développements du secteur, assister à des ateliers de développement de carrière et trouver des occasions de mettre en pratique ses compétences d’entretien et de réseautage. C’est aussi apprendre sur son propre métier ou sur de nouveaux outils.

Enfin, l’apprentissage est aussi personnel. Un recruteur tech qui sait apprendre de ses erreurs saura tirer des leçons constructives pour s’améliorer. Et cette qualité nécessite de savoir prendre du recul, et d’accepter ce qui ne peut être changé.

Conclusion

Cet article touche à sa fin. On a vu ensemble le top 5 des qualités de recruteur

Pour devenir le meilleur, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire : écouter activement, savoir mener l’enquête, être tenace et curieux, et ne jamais s’arrêter d’apprendre. 

Mais gardez bien à l’esprit que cette liste est non exhaustive, et qu’en fonction de votre environnement, vous serez amené à compléter votre panel de qualités. L’organisation, la diplomatie, la fibre commerciale, le réseautage ou même la créativité sont d’ailleurs de très bons exemples ! 

Chez Bluecoders, on s’efforce d’apporter un service de recrutement de qualité aux acteurs du marché sur la Tech. Pour ça, on s’appuie sur une équipe de recruteurs spécialisés. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Balise Title (60 caractères espaces compris max.). Elle vise à donner envie à l’internaute de cliquer sur l’article dans les moteurs de recherche.

Qualités de recruteur : top 5 pour exceller dans son domaine

Metadescription (155 caractères espaces compris). Elle vise à donner envie à l’internaute de cliquer sur l’article dans les moteurs de recherche.

Découvrez le top 5 des qualités de recruteur grâce à cet article qui vous explique comment devenir le meilleur des RH.

Slug

URL de l’article (contient le mot clé cible)

qualites-recruteur

FAQ Google
Rédiger 3 questions-clés en gras
et leurs réponses en dessous,

en relation avec le sujet de l’article. 

Les réponses doivent tenir en 1 ou 2

phrases.
Cette partie sera intégrée dans le code 

de la page mais n’apparaîtra pas dans le 

corps de l’article.

Quelles sont les qualités d’un recruteur ?

Les qualités principales d’un recruteur sont la curiosité, l’écoute active, l’apprentissage, la ténacité et le goût pour l’investigation.

Comment reconnaître un bon recruteur ?
Un bon recruteur est un professionnel qui a la capacité d’apprendre et de poser les bonnes questions, tout en écoutant activement son interlocuteur. Il sait aussi être tenace et curieux.

Pourquoi les qualités d’un recruteur sont importantes ?
Le métier de RH est un job humain. Il est donc primordial pour le recruteur de savoir communiquer avec son interlocuteur pour détecter s’il ou elle correspond au besoin du client.

Logo Facebook
Logo Instagram
Logo LinkedIn