conseils

interviews

Junior & télétravail : fausse bonne idée ?

alice-bluecoders

Par

15 octobre 2019


chrono

Temps de lecture :

3 minutes

Ça y est, fini l’école, vous venez enfin de sauter dans le grand bain du monde du travail en signant votre premier emploi en CDI ! 🍾 Vous vous rendez compte très rapidement que votre voisin de bureau développeur fait du télétravail 3 jours par semaine. Bosser chez soi, éviter l’heure et demi de métro par jour et être plus efficace en réduisant le stress, plutôt tentant ! 

Oui mais voilà tout, vous êtes junior ! Et il peut y avoir certains risques à vouloir faire comme les anciens !

# Les risques du télétravail pour un junior 

Le problème quand on est junior en télétravail, c’est que le management au travers d’outils de communication comme Slack est beaucoup plus directif que ce qu’on peut avoir dans un échange humain...” Christophe Hébert | Bluecoders

En effet, le full remote peut être très mal vécu par certains juniors qui auront l’impression que leur manager leur demande d’exécuter des tâches, et qui peuvent être choqués du peu d'intérêt qu’on leur porte. 

Ce n’est pas l’idéal quand on débute une carrière de se retrouver livré à soi même, sans pouvoir échanger avec ses collègues et sans forcément avoir les bonnes méthodes de travail ou la bonne organisation.

En général, au début, on a plutôt envie et besoin de s’imprégner d’une culture d’entreprise et faire partie d’une équipe ! Ce qui est plutôt exclu en full télétravail. Ce serait dommage de perdre son identité professionnelle avant de l'avoir acqui...!

Il vaut mieux alors se lever le matin, prendre les transports, et observer comment travaillent vos collaborateurs qui ont de l’expérience, s’imprégner de l’organisation de l’entreprise et prendre les bonnes méthodes de travail avant de se lancer solo à distance ! 

Aujourd’hui, les entreprises qui proposent du full remote le font avec des profils expérimentés, en qui elles ont confiance, et où chacun des salariés qui participent aux projets va avoir une grande autonomie. Ce type d’entreprises réussira à onboarder ces petits nouveaux en télétravail et à les intégrer dans la team, mais il y aura potentiellement des risques sur leurs méthodes de travail, et la possibilité de faire face à des personnes qui peuvent être perdues dans la coordination de l’entreprise, et qui auront besoin de soutien et d’être aiguillées dans leurs tâches. 

# Notre conseil

Attendez d'acquérir de l'expérience, pour être plus autonome et méthodique pour demander à travailler de chez vous ! Cela dit, vous pouvez toujours demander à votre supérieur de faire du télé-travail par-ci par-là, histoire de faire vos premiers pas 😉

Alors ne sautez pas sur la première opportunité, prenez votre temps et visez les entreprises qui vous feront évoluer pour rapidement pouvoir bosser depuis votre canapé !

Bluecoders, le recrutement par des techs pour les techs

Tout comme nous nous efforçons de rester des experts de la chasse tech, nous tenons à être les plus informés sur chacune des stacks du marché pour bien comprendre les ambitions professionnelles de chacun. Nous partageons donc régulièrement nos expériences, réflexions et nous confrontons nos idées autour de débats sur la tech. Rejoins notre newsletter en un clic et rencontrons-nous lors des événements que nous organisons et ceux auxquels nous participons !

S’inscrire en 1 minute

Articles similaires

conseils

Pourquoi faire un bilan de carrière ?

Par , le 13 janvier 2020

conseils

actualités

Comment devenir contributeur Open source ?

Par , le 26 novembre 2019

actualités

conseils

Mobile : 3 raisons de choisir l’application native

Par , le 12 novembre 2019